Revenir en arrière
Danses traditionnelles

Aperçu

Galerie

Le saviez-vous

Ressources

LA POÉSIE EN CHANSON

Écouter à la page
Des chants rimés traditionnels qui expriment l’essence de la vie des Bédouins
Al-Taghrooda trouve son origine dans le désert, les régions montagneuses et les villages ruraux des Émirats Arabes Unis, sous la forme d’une poésie improvisée entre chameliers et gardiens de troupeaux bédouins. De nos jours, elle se retrouve dans tout le pays et est un élément très apprécié de la culture des EAU. 

Cette poésie chantée fut développée pour aider à faire passer les longues heures de traversée du désert en dromadaire. Les chameliers étaient également convaincus que cette poésie encourageait les animaux à marcher en rythme les uns avec les autres, et pouvait même être utilisée pour augmenter leur allure en accélérant la cadence du poème. 

Les chameliers improvisaient les strophes de chaque poème Al-Taghrooda pendant leurs déplacements, créant de courts poèmes de sept vers maximum, dont chacun était ensuite répété tour à tour par deux groupes de chameliers. Généralement, un chanteur principal chantait la première ligne et le reste du groupe répondait. Le deuxième vers était ensuite chanté, puis répété, et ainsi de suite.

THÈMES

La poésie Al-Taghrooda a un style direct et n’utilise pas de métaphores complexes. L’une de ses fonctions traditionnelles les plus importantes était de documenter l’histoire sociale et culturelle de la région. 
Son thème le plus courant est l’amour et la dévotion du chanteur envers ses proches, les membres de sa famille, ses amis et les chefs de tribu. Les poètes utilisent également Al-Taghrooda pour s’exprimer sur des questions sociales, pour souligner des exploits historiques, ou pour donner des conseils sur des sujets allant de la conduite sécuritaire à un comportement équilibré. Elle est même utilisée pour aider à régler des différends entre individus ou entre tribus. 
Les poèmes sont fréquemment cités dans les conversations quotidiennes et sont considérés comme une source importante de sagesse et de connaissance de l’histoire émiratie. 
Certains des poètes Al-Taghrooda les plus connus des EAU incluent Obaid Ibn-Maa'aded Al Nua`imi, d’Al Wajan ; Ahmad Ibn-Salem Bal Abda Al Shamsi, d’Al Ain ; et Mohammed Ibn-Hamed Al Manhali, également originaire d’Al Ain.

UN COUP D’ŒIL SUR LE PASSÉ

De nos jours, les spectacles Al-Taghrooda permettent au public émirati d’avoir un aperçu de leur histoire et de leur patrimoine culturel, ainsi que du mode de vie traditionnel des Émirats. Par rapport au passé, Al-Taghrooda n’est plus forcément accompagné de chants. Une autre nouveauté, c’est la manière dont ces performances sont maintenant appréciées sous forme écrite et enregistrée, ainsi que lors d’événements en direct. 
Ces poèmes sont chantés autour de feux de camp, à des mariages, à des courses de dromadaires, et lors de fêtes nationales ou du patrimoine, et certaines formes d’Al-Taghrooda sont incorporées dans des spectacles traditionnels, telles que l’Al-Ayyala. Les femmes composent et chantent également des poèmes Al-Taghrooda lorsqu’elles sont occupées à des tâches en groupe, telle que le tissage Al-Sadu.
Pour les Émiratis, l’aspect le plus important de cette poésie est le lien social qui se crée au cours de l’échange de vers. 
En 2012, Al-Taghrooda fut inscrit sur la Liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité de l’UNESCO.

Le saviez-vous ?

Une caractéristique distinctive de l’Al-Taghrooda est l’exagération et la prolongation des voyelles arabes au moment de chanter les vers. 

CARTE POSTALE

Réalisez une carte postale à envoyer en ligne ou par la poste à un proche ou à votre famille.

Select an image

Sélectionnez une image

Write note

Écrire votre message

Email

Entrer l'adresse e-mail / Adresse Postale

Envoyez une carte postale

Exprimez-vous