Revenir en arrière
ARTISANAT

APERÇU

Galerie

LE SAVIEZ-VOUS

LE VISAGE DE LA TRADITION

Écouter à la page
Un artisanat transmis depuis des générations, l’Al Burqa’a est un masque cousu avec un tissu spécial qui permet aux femmes de préserver leur pudeur 

Dans les Émirats Arabes Unis, la Burqa’a est un élément traditionnel qui permet aux femmes de préserver leur pudeur. Confectionné à la main à partir de tissus délicats et porté sur le visage, cet accessoire est traditionnellement porté par les femmes mariées afin de les distinguer des femmes non mariées. 

Depuis des générations, les artisanes de la burqa’a – appelées Quraizah Burqa’a – gagnent leur vie en cousant des burqa’as, un savoir-faire transmis de mère en fille. 

OUTILS ET MATÉRIAUX

La partie la plus importante de la burqa’a est la doublure, appelée Al Sheel ou Kashf Al Mah’atta. Elle était traditionnellement importée d’Inde et variait en coût et en qualité. Le rouge, tissu le plus cher, était recherché par les femmes aisées. Le jaune était moins coûteux et de qualité légèrement inférieure. Le vert était le moins cher.
La qualité de cette doublure dépendait de sa légèreté et de sa capacité à absorber la transpiration, une qualité essentielle pour maintenir l’éclat de la burqa’a.  
«Al Seif» est un petit bout de palmier, de bambou ou d’un autre bois local qui sert à maintenir la burqa’a au-dessus du nez.
«Al Shubuq» fait référence à la corde rouge en laine ou en coton, ou aux boutons jaunes ou argentés, utilisée pour nouer la burqa à l’arrière de la tête. Pour les mariages ou les occasions spéciales, le fil rouge de l’al shubuq était remplacé par un fil doré ou argenté. Des cercles et des étoiles dorées sont utilisés pour décorer la burqa’a de la mariée. 

 

CONFECTIONNER UNE BURQA’A

L’artisane commence avec un morceau carré de tissu al sheel assez grand pour couvrir l’ensemble du visage. Le morceau de bois al seif est ensuite placé au centre du tissu, à l’endroit du nez, indiquant clairement l’emplacement exact des ouvertures pour les yeux, qui sont alors découpées. 
L’avant de la burqa’a est ensuite recouvert d’un tissu et les différentes pièces sont cousues ensemble. Les décorations en forme de cercles et d’étoiles sont cousues par la suite. 

 

LES BURQA’AS: HIER ET AUJOURD’HUI

La burqa’a a considérablement changé au fil des ans. Traditionnellement, la burqa’a était plutôt grande et couvrait la majeure partie du visage. Toutes les femmes, jeunes comme plus âgées, portaient la burqa’a toute la journée. 
Les matériaux utilisés aujourd’hui sont différents, tout comme le style, bien que ces différences soient généralement plus courantes dans les Burqa’as portées par les femmes plus jeunes, alors que, les burqa’as des femmes plus âgées ressemblent à celles d’autrefois. 
Les jeunes femmes portant la burqa’a pour des occasions spéciales l’utilisent pour mettre en valeur leur beauté, en complet contraste avec la manière dont les femmes la portaient au cours des générations précédentes. 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Afin d’accentuer le regard, les ouvertures rectangulaires au niveau des yeux des burqa’as actuelles sont plus petites que dans le passé.

CARTE POSTALE

Réalisez une carte postale à envoyer en ligne ou par la poste à un proche ou à votre famille.

Select an image

Sélectionnez une image

Write note

Écrire votre message

Email

Entrer l'adresse e-mail / Adresse Postale

Envoyez une carte postale

Exprimez-vous