Liste Du Patrimoine Mondial
unesco detail banner

L'Oasis d’Al Aïn

Aperçu

Galerie

Le saviez-vous ?

Réaliser une visite

Informations sur le lieu

UNE FORÊT DE PALMIERS

Écouter à la page
Alimentée par un système traditionnel d’irrigation, cette oasis de 147 000 palmiers est située dans le centre-ville actuel d’Al-Aïn.
Avec son système d’irrigation nommé aflaj traditionnel et ses chemins serpentant sous une canopée dense de palmiers dattiers et d’autres arbres fruitiers, l’oasis d’Al-Aïn est représentative des procédés agricoles de cette région, qui n’ont pas changé depuis des millénaires.

Couvrant une superficie de 1 200 hectares, l’oasis est la plus large de la ville d’Al-Aïn et se situe en son centre. Les fermiers y cultivent plus de 147 000 dattiers appartenant à 100 variétés différentes, ainsi que des plantes fourragères et des arbres fruitiers tels que le manguier, l’oranger, le bananier, le figuier et le jujubier (connu localement sous le nom de sidr). Les parcelles de terrain individuelles sont séparées entre elles par des murs de clôture anciens. 

L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture a reconnu l’importance de l’ensemble des oasis d’Al-Aïn pour leur biodiversité, leur patrimoine culturel, et le répertoire de ressources génétiques qu’elles représentent.

LE FORT ORIENTAL

Le Fort Oriental, également appelé le Fort du Sultan, est situé à l’extrémité Est de l’oasis d’Al-Aïn et se trouvait autrefois au cœur de l’ancien village, ou Hara d’Al-Aïn, également appelé Haret Al Hisn. Le fort fait partie d’un certain nombre de bâtiments historiques liés à l’influence croissante de la famille dirigeante Al Nahyan dans la région à partir de la fin du XIXe siècle. Il a été construit aux alentours de 1910 par Cheikh Sultan bin Zayed (1922-1926), qui y résida avant de devenir le dirigeant d’Abou Dabi. 
 

l’Aflaj

L’eau alimentant l’oasis provient de puits mais également de l’ancien système d’irrgation d’eau aflaj, qui exploite à distance des nappes phréatiques souterraines ou des montagnes, et qui fournit l’eau aux fermes via un système d’aqueducs souterrains et en surface qui s’étend parfois sur de nombreux kilomètres. 
Deux systèmes principaux d’aflaj alimentent l’oasis – d’Al-Aïn et Dawood. Ils fournissent de l’eau à deux parties distinctes de l’oasis et viennent tous deux du Sud-Est, en direction des monts Hajar et de la montagne Jebel Hafeet à proximité. 
Une fois à l’intérieur de l’oasis, l’eau est distribuée à travers un réseau complexe de canalisations. La distribution est étroitement surveillée et elle est effectuée en fermant certaines des canalisations de manière à diriger l’eau vers la zone requise. 
 

UN SOL FERTILE

Bien que dans le reste d’Al-Aïn, le sol est principalement constitué de sable et de gravier.Dans l’oasis, un cours d’eau provenant de la montagne Jebel Hafeet a déposé une couche épaisse de vase et d’argiles appropriées à l’exploitation agricole. 
Il y a un EcoCentre à l’entrée Ouest de l’oasis afin de faire découvrir l’oasis aux visiteurs

 

Le saviez-vous ?

Au sein de l’oasis, plus de 100 variétés différentes de palmiers sont cultivées sur des centaines de plantations, dont beaucoup sont toujours des fermes en activité. 

360 Visite

L'Oasis d’Al Aïn

3600

Commencer

Informations sur le lieu

ADRESSE

Rue Hessa bint Mohamed, Al Mutawaa, Al-Aïn - Abou Dhabi

HORAIRE D'OUVERTURE

Oasis: tous les jours de 8h à 17h
Restaurants, cafés et boutiques: tous les jours de 12h à 21h

INFORMATION DE CONTACT

Carte postale

Réalisez une carte postale à envoyer en ligne ou par la poste à un proche ou à votre famille.

Select an image

Sélectionnez une image

Write note

Écrire votre message

Email

Entrer l'adresse e-mail / Adresse Postale

Envoyez une carte postale

Exprimez-vous