Revenir en arrière
detail banner

Al-Ayyala

detail banner
La danse folklorique Al-Ayyala a longtemps constitué un art populaire à travers tous les Emirats Arabes Unis transmis de générations en générations.

La danse folklorique Al-Ayyala a longtemps constitué un art populaire à travers tous les Emirats Arabes Unis transmis de générations en générations. Il est pratiqué principalement par des hommes de tout âge, avec également la participation complémentaire d'un petit nombre de participantes connues sous le nom de na'ashat, lesquelles balancent de manière caractéristique leurs longs cheveux d'un côté à l'autre, signifiant ainsi leur foi dans la protection qui leur est offerte par leurs très chevaliers et homologues masculins.

 

Historiquement, Al-Ayyala a toujours été étroitement liée à la culture et à la galanterie du désert et est considéré comme faisant partie intégrante des rituels sociaux majeurs faisant écho à la dignité et à l'honneur des groupes sociaux et des communautés à la fois côtières et de l'intérieur des terres. De plus, cet art participe en soi à la célébration de leur identité et de leur histoire, celle d'une tradition patrimoniale et d'un spectacle culturel qui incarne leur passé et symbolise leur identité nationale.

 

L'importante valeur sociale que revêt cet art, lui conférant un rôle prépondérant comme moyen de divertissement et de loisirs sociaux expliquent notamment que ces représentations sont données tout au long de l'année, en particulier lors des célébrations nationales et des événements de société. Ainsi les représentations de Al-Ayyala se déroulent souvent en présence des chefs d'État, par exemple lors de leurs cérémonies d'accueil, ainsi que lors de diverses conférences et festivités patrimoniales.

 

En savoir plus sur Al-Ayyala

Télécharger PDF