Revenir en arrière
Îles et Oasis

APERÇU

Galerie

Le Saviez-Vous ?

DU VERT AU CŒUR DU ROUGE

Écouter à la page
L’oasis de Liwa est non seulement la terre ancestrale des Bani Yas, une tribu particulièrement vénérée aux EAU, mais elle abrite également d’immenses dunes de sable rouge, des exploitations agricoles et des forts datant de plus d’un siècle.
L’oasis historique de Liwa est située à la frontière Nord du Rub Al Khali (littéralement, le Quart Vide), la masse de sable continue la plus importante au monde. L’oasis dispose d’une nappe phréatique qui se situe près de la surface et qui y a permis le développement de l’agriculture et de l’élevage depuis des générations, créant ainsi un contraste spectaculaire entre les vertes palmeraies et les gigantesques dunes de sable rouge qui l’entourent. 

L’oasis de Liwa s’étend sur un arc Est-Ouest de plus de 100 kilomètres. Elle se caractérise par des dunes de sable parmi les plus grandes au monde, dont certaines s’élèvent à plus de 150 mètres de

LA TRIBU BANI YAS

La tribu Bani Yas est la plus grande et la plus importante tribu des Émirats Arabes Unis (EAU). L’oasis de Liwa est sa terre ancestrale. Pendant la période pré-pétrolière, les membres de cette tribu faisaient l’élevage de dromadaires et d’autres animaux et cultivaient des dattes ainsi que d’autres produits dans l’oasis de Liwa. Ils étaient également impliqués dans la récolte des perles, possédaient des flottes de bateaux et se déplaçaient de l’oasis vers la côte pendant la saison perlière. 

LES FORTS DE LIWA

Deux forts construits il y a plus de 100 ans sont toujours dans leur état original , tandis que sept autres forts datant également de cette époque furent reconstruits au cours années 80. Ces forts témoignent d’une implication importante des différentes tribus vis-à-vis du maintien de l’ordre et de la protection de leurs territoires. 
Ces structures se caractérisent généralement par des tours circulaires de guet et des murs d’au moins trois mètres de haut. Des meurtrières aménagées à intervalles réguliers suggèrent la nécessité passée d’avoir de solides défenses et de faire preuve de vigilance.
Parmi les forts reconstruits, figure le fort Al Meel que l’on suppose avoir été construit par la tribu Bu Falah pendant le règne du Sheikh Mohammad Bin Shakhbout Bin Dhiyab (1816-1818), afin de protéger son territoire et sa source d’eau.
Quatre autres forts de l’oasis – Dhafeer, Al Jabbanah, Maria Al Sharqiya et Muzeira’a – furent également construits à proximité de sources d’eau et sont aujourd’hui entourés de plantations de palmiers. En revanche, le fort Umm Husn, non restauré, également appelé fort Arrada, est isolé et entouré de dunes de sable. 

TEL MOREEB

L’une des dunes de sable les plus hautes au monde, Tel Moreeb, mesure plus de 300 mètres de haut et présente des pentes avec une inclinaison de 50 degrés, offrant un cadre stimulant et des défis à n’en plus finir aux amateurs de sports mécaniques.

 

Le Saviez-Vous ?

Parmi les couches de sables les plus anciennes formant ces dunes, certaines furent déposés il y a 141 000 ans, tandis que la plupart des couches les plus récentes datent de la dernière période glaciaire, il y a environ 18 000 ans. 

Carte postale

Réalisez une carte postale à envoyer en ligne ou par la poste à un proche ou à votre famille.

Select an image

Sélectionnez une image

Write note

Écrire votre message

Email

Entrer l'adresse e-mail / Adresse Postale

Envoyez une carte postale

Exprimez-vous