Revenir en arrière
Îles et Oasis

APERÇU

Le Saviez-Vous ?

CENTRE DU COMMERCE PERLIER

Écouter à la page
Peuplement ancien, centre du commerce perlier, site archéologique et habitat insulaire : Delma est un témoin de l’histoire des Émirats Arabes Unis
Avec ses abondantes sources d’eau potable souterraines, l’île de Delma fût l’un des premiers sites peuplés par l’homme dans les Émirats Arabes Unis. Elle fût également au centre du commerce perlier et permit à la ville d’Abou Dabi de subvenir à ses besoins en eau potable au début du XXe siècle. Elle constitue aujourd’hui une communauté de pêcheurs pleine de vie. 

L’ÂGE DE PIERRE

La première occupation humaine de l’île remonte à il y a environ 7 000 ans, vers la fin de l’époque de l’âge de pierre, et s’explique probablement par ses abondantes réserves d’eau douce.

Des fouilles archéologiques ont permis d’importantes découvertes, dont des fragments de poterie Obeïd importés de Mésopotamie (Irak actuel), des récipients en plâtre nu et peint, un mortier en calcaire, des outils en pierre finement ciselés et une multitude de perles de coquillage et de pierre.

Des noyaux de dattes calcinés datant d’entre 5 500 et 4 500 av. J-C., ainsi que des arêtes de poissons et des os d’animaux, ont permis de confirmer le régime alimentaire de l’époque et la capacité de la population à exploiter tant les ressources de la terre que celles de la mer. Les noyaux de dattes représentent l’un des plus anciens témoignages de la consommation de dattes dans la péninsule arabique.

TEMPS MODERNES

La fondation moderne de la ville date de plusieurs siècles, mais la plupart des bâtiments historiques actuels, dont une maison et trois mosquées, datent de la première moitié du XXe siècle. Ces édifices témoignent du rôle important de l’île en tant que centre du commerce perlier. Pendant l’apogée du commerce perlier dans le Golfe, entre les années 1880 et 1890, son littoral était bordé de marchés.

L’île était également connue pour avoir plus de 200 puits et elle fournit de l’eau potable à Abou Dabi jusque dans les années 50.

LA MAISON AL MURAYKHI

La maison fortifiée du marchand de perles Muhammad Bin Jasim Al Muraykhi se trouve au cœur de la ville historique. Elle date de 1931 et elle est construite en pierres du littoral et en corail recouverts de plâtre.

La Bayt Al Muraykhi, qui abrite aujourd’hui le musée de Delma, comprend deux chambres fortes sans fenêtres au rez-de-chaussée, et un étage supérieur accessible par une échelle en bois. L’étage du haut comprend deux terrasses et une salle de réception centrale conçue pour impressionner les visiteurs, avec ses murs à ornements en dents-de-scie moulés en relief.

De nombreuses fenêtres, fermées pendant la journée l’été et ouvertes la nuit, ainsi qu’une tour à vent appelée barjeel (une tour captant les brises de vent et faisant passer l’air frais dans les pièces de l’étage inférieur), permettaient une aération convenable pendant l’été et sa chaleur accablante.

 

LES MOSQUÉES

Les décorations en plâtre des fenêtres, colonnes, portes et corniches de plafond des trois mosquées historiques de l’île de Delma reflètent un savoir-faire de haut niveau.

La mosquée Al Muraykhi fut construite entre 1931 et 1946 en pierres du littoral et en corail recouverts de plâtre.

La mosquée Al Muhannadi, connue à l’origine sous le nom de mosquée Sa’id Ali Al Qubaysi, est la seule des trois anciennes mosquées de l’île où le Mihrab (niche dans le mur indiquant la direction de La Mecque) inclut un Minbar (plateforme où l’imam s’adresse à la congrégation).

La salle de prière de la mosquée Al Dawsari, anciennement connue sous le nom de mosquée Sa’id Jum’e Al Qubaysi, possède un toit plat construit à l’aide de poteaux en mangrove et de nattes de palmier, ainsi qu’avec des roseaux tissés recouverts de plâtre.

 

UN VILLAGE DE pÊCHEURS

L’île de Delma est située à environ 30 kilomètres au large des côtes d’Abou Dabi. S’étendant sur 9 kilomètres du Nord au Sud et 5 kilomètres d’Est en Ouest, elle a une population d’environ 10 000 habitants, dont la plupart vivent de la pêche ou travaillent dans les nombreuses fermes de l’île. Étonnamment verte, l’île dispose aujourd’hui de vastes champs de légumes et de nombreux vergers. 

Le Saviez-Vous ?

À l’instar d’autres mosquées similaires dans la région du Golfe, les trois mosquées de Delma n’ont pas de minarets. 

Carte postale

Réalisez une carte postale à envoyer en ligne ou par la poste à un proche ou à votre famille.

Select an image

Sélectionnez une image

Write note

Écrire votre message

Email

Entrer l'adresse e-mail / Adresse Postale

Envoyez une carte postale

Exprimez-vous