Revenir en arrière
Lieu historique

APERÇU

CHRONOLOGIE

Galerie

Le Saviez-Vous ?

Réaliser une visite

Informations sur le lieu

UNE TOUR DE GUET SUR L’HISTOIRE

Écouter à la page
Ce fort emblématique raconte l’histoire des plus de 250 ans de règne de la famille Al Nahyan
Tout a commencé à la fin du XVIIIe siècle par une construction en corail et en pierre marine qui servait initalement à surveiller une précieuse source d’eau naturelle. Aujourd’hui ce bàtiment est devenule fort de Qasr Al Hosn, l’édifice le plus ancien d’Abou Dabi et un symbole tangible du règne de plus de 250 ans de la famille Al Nahyan dans l’émirat.
La tour de guet et le fort, construits à l’origine par le Sheikh Dhiyab bin Isa, Sheikh de la tribu Bani Yas de l’Oasis de Liwa, à l’intérieur des terres, furent agrandis et transformés par la suite en palais. L’ensemble représente un monument national relatant l’histoire entrelacée de la famille dirigeante Al Nahyan, de la ville d’Abou Dabi et de sa population. 
Qasr Al Hosn fait partie d’un complexe historique plus vaste qui englobe également le bâtiment du Conseil Consultatif National et la Fondation Culturelle. 

HISTOIRE

Peu après la construction de la tour de guet et du fort d’origine, la population installée sur ces terres commença à se développer. 
Vers 1795, sous le règne du Sheikh Shakhbout bin Dhiyab (1793-1816) et de ses successeurs immédiats, des travaux furent effectués sur la forteresse telle qu’on la connaît aujourd’hui. Deux tours supplémentaires furent construites et l’ensemble fut relié par des murs afin de créer une imposante enceinte défensive. 

Ce fut à cette époque que le Sheikh Shakhbout déménagea le siège du pouvoir de Liwa vers l’île d’Abou Dhabi, utilisant le fort comme siège du gouvernement, quartier-général militaire et résidence personnelle. Depuis cette date et jusqu’en 1966, Qasr Al Hosn fut occupé en permanence par la famille dirigeante.

Des constructions supplémentaires furent ajoutées au cours du XIXe siècle. Au début des années 40, grâce aux revenus générés par l’octroi de concessions pétrolières, le Sheikh Shakhbout bin Sultan Al Nahyan (1928-1966) construisit le Palais Extérieur entourant le vieux fort. Outre des pièces privées destinées à la famille dirigeante, le palais ajouta au complexe des éléments décoratifs tels que des tours, des arcades et une cour. 

En 1966, le défunt Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan (1966-2004) déménagea sa famille au Palais Al Manhal et utilisa le fort en tant que bâtiment administratif et pour y abriter les Archives Nationales. 

CHRONOLOGIE

Années 1760 – Aujourd’hui

Années 1760

Les premiers peuplements humains commencent sur l’île d’Abou Dabi, à des endroits où de petits forages peu profonds donnent accès à de l’eau douce située proche de la surface.

Années 1760

Fin du XVIIIe siècle

Le Sheikh Dhiyab Bin Isa, Sheikh de la tribu Bani Yas de l’Oasis de Liwa, à l’intérieur des terres, ordonne la construction d’une tour de guet et d’un fort pour protéger les ressources d’eau douce. 

Fin du XVIIIe siècle

1815

Premiers récits de marins mentionnant la forteresse de Qasr Al Hosn.

1815

Première moitié du XIXe siècle

Pendant plusieurs décennies, le fort est agrandi par le Sheikh Shakhbout Bin Dhiyab et ses successeurs immédiats. Deux tours supplémentaires et des murs reliant les nouvelles tours au fort d’origine sont ajoutés afin de créer une enceinte défensive imposante. 

Première moitié du XIXe siècle

Deuxième moitié du XIXe siècle

Ajout de bâtiments supplémentaires, comme en témoignent les photos de l’époque. Autour du fort, des habitations commencent à se développer. 

Deuxième moitié du XIXe siècle

Début des années 40

Le Sheikh Shakhbout Bin Sultan Al Nahyan utilise les revenus générés par des concessions d’exploration pétrolière pour construire un palais qui entoure l’ancien fort. 

Début des années 40

Fin des années 60

Le défunt Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan quitte le fort et déplace la résidence royale. Pendant un certain temps, il continue à utiliser le fort comme bureau. Il ordonne également une restauration importante du fort et y installe les Archives Nationales. 

Fin des années 60

Années 70 et années 80

Qasr Al Hosn abrite les Archives Nationales.

Années 70 et années 80

Années 2010

Qasr Al Hosn est restauré en profondeur pour rétablir la disposition historique de la structure d’origine, tout en développant des espaces éducatifs et des espaces d’exposition. 

Années 2010

|

Le Saviez-Vous ?

Recouvert d’un plâtre fait de chaux, de sable et de coquillages écrasés qui brillait au soleil, le fort servait de repère de navigation pour les navires et était surnommé le « Fort blanc ». 

Réaliser une visite

Plan d’installation

360 Visite

Qasr Al Hosn

3600

Commencer

Informations sur le lieu

ADRESSE

Entre la rue Al Nasr,  la rue Sheikh Rashid bin Saeed Al Maktoum, et la rue Sheikh Zayed the First

HORAIRE D'OUVERTURE

Tous les jours de 16h à 23h

Carte postale

Réalisez une carte postale à envoyer en ligne ou par la poste à un proche ou à votre famille.

Select an image

Sélectionnez une image

Write note

Écrire votre message

Email

Entrer l'adresse e-mail / Adresse Postale

Envoyez une carte postale

Exprimez-vous