Revenir en arrière
Traditions

Aperçu

Galerie

Le saviez-vous ?

Ressources

UN SPORT CÉLESTE

Écouter à la page
Pratiqué depuis des milliers d’années, le sport de la fauconnerie relie fièrement le présent à un patrimoine qui incarne la noblesse, le courage et la préservation
Pendant 4 000 ans, les Bédouins des Émirats Arabes Unis (EAU) et de la péninsule arabique ont pratiqué la fauconnerie, source primordiale de gibier sur ces terres aux ressources limitées. Cependant, son rôle dans la société s’est modifié au fil du temps et c’est devenu aujourd’hui l’un des sports traditionnels les plus prestigieux des EAU.

L’admiration pour la fauconnerie découle des notions de courage, d’honneur et de noblesse – des valeurs arabes traditionnelles très appréciées – qui sont associées à ce sport, ainsi que ses liens avec la conservation de la nature, le respect pour les animaux et la camaraderie entre fauconniers. 

« La fauconnerie permet à nos enfants d’apprécier les charmes du désert, leur inculquant des vertus telles que la patience et la force morale, la volonté et la camaraderie, des valeurs tout aussi importantes aujourd’hui qu’elles le sont depuis des générations, » déclare Son Altesse Sheikh Hamdan bin Zayed Al Nahyan, président du Club des fauconniers des Émirats

UN PIONNIER DE LA FAUCONNERIE

Le défunt Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, qui pratiquait la fauconnerie depuis son plus jeune âge, fut un important défenseur du sport de la fauconnerie et encouragea sa conservation. Il incarnait les valeurs de la fauconnerie et pratiquait ce sport très régulièrement. Il lança de nombreuses initiatives pour promouvoir ce sport, dont un programme de remise en liberté de faucons, ainsi que la création d’un hôpital pour faucons à Abu Dhabi, qui est devenu le plus grand hôpital pour faucons au monde. 
 

DRESSAGE

Le dressage consiste à enseigner au faucon à descendre en piqué et à attaquer un leurre d’entraînement qui est attaché à une corde et contrôlé par le dresseur. Au moment où l’oiseau descend en piqué pour s’emparer du leurre, le dresseur l’éloigne d’un coup sec. Effectué à maintes reprises, cet exercice apprend à l’oiseau à faire plusieurs tentatives jusqu’à ce qu’il attrape sa proie. 
Quand le faucon est prêt pour la pratique réelle, des pigeons sont utilisés pour compléter le dressage. 
Le processus de dressage et la chasse exigent de la patience et une très bonne connaissance de l’oiseau. Ce sport permet de construire un lien particulier et un langage spécifique entre le faucon et le fauconnier, et à enseigner les valeurs importantes liées à cette activité. 
 

ÉQUIPEMENT

Les fauconniers utilisent des équipements spéciaux faits main, dont un chaperon en cuir pour couvrir la tête et les yeux du faucon quand il ne vole pas. Ils disposent également d’un socle en bois utilisé en tant que perchoir pour l’oiseau, et qui se compose d’une partie supérieure large et plate, attachée à un bâton qui peut facilement être enfoncé dans le sable. 
Une protection en cuir pour l’avant-bras portée par le fauconnier sert de perchoir à l’oiseau entre les vols de chasse et de dressage. 
De nos jours, un élément essentiel de l’équipement est l’émetteur GPS attaché à la patte de l’oiseau. C’est important non seulement en raison du lien entre le fauconnier et l’oiseau, mais également car ces faucons peuvent avoir une grande valeur, avec certains oiseaux valant plus de 73.500 AED (16.000 €). 
 

CÉLÉBRATION DE CE SPORT

La fauconnerie est célébrée à travers tous les EAU, où les démonstrations de fauconnerie jouent un rôle important lors de célébrations de fêtes nationales, de jours fériés ou d’événements liés au patrimoine. La fauconnerie est également représentée dans la littérature et la musique, et ce sport et cet oiseau sont glorifiés dans des poèmes, des chants et des récits. 
Les EAU ont également participé à une collaboration internationale de 18 pays qui a permis d’inscrire la fauconnerie en 2016 sur la Liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité de l’UNESCO.

Le saviez-vous ?

La proie traditionnelle du faucon dans la péninsule arabique est l’outarde Houbara, un oiseau de taille moyenne dont la migration hivernale inclut les EAU.

Carte postale

Réalisez une carte postale à envoyer en ligne ou par la poste à un proche ou à votre famille.

Select an image

Sélectionnez une image

Write note

Écrire votre message

Email

Entrer l'adresse e-mail / Adresse Postale

Envoyez une carte postale

Exprimez-vous